Contribution de Jean Noël

Et si je vous parlais du bénévolat :

 

Certes je suis bénévole au CAF de Lille mais parler de moi n'a que peu d'intérêt.


 J'ai envie de vous parler de ce que j'ai vécu avec d'autres ce samedi 5 mars 2016. J'avais eu vent que des membres du Club Alpin Belge entretenaient la falaise de Landelies.

Nous sommes allés ou nous iront un jour à Landelies, près de Charleroi, pour y grimper. Nous y consommerons  de l'escalade sans mesurer et ce n'est possible que grâce à quelques allumés qui maintiennent cette falaise en sécurité.

Pour nous et beaucoup d'autres Néerlandais, Français, Belges, parfois Allemands

 

Alors je me suis rapproché de ces étranges personnages et suis allé à l'une de leur journée « d'entretien de site »

 

Ils se sont donnés un nom : le GRAAL (pour rire) Groupement régional d'aménagement etc......, ils ont pendant des années fait ce travail, discrètement, comme cela, sans attendre quoi que ce soit, juste pour être ensemble et faire quelque chose « pour la communauté » comme ils le disent.

Maintenant le Club Alpin Belge reconnaît leur efficacité et participe au financement du matériel qu'ils installent

Pour le reste, c'est leur enthousiasme. Ce faisant, ils ne demandent rien, ça leur fait plaisir de remuer des pierres, arracher des racines, remettre des broches, faire tomber des rochers dangereux, ouvrir de nouvelles voies, aménager les abords.

Alors samedi j'ai débarqué -après échange de courriels-dans ce groupe qui m'a aussitôt accueilli. « On est content  tu sois avec nous, nous allons te trouver de quoi faire » et avec eux j'ai gratté la terre, déplacé  des pierres, créé des passages en escalier, aplani d'autres, remblayé d'autres encore, planté des pieux, conçu des marches avec du bois et des pierres. A midi un piquenique organisé par les familles proches pour les affamés que nous étions nous a réconfortés. En milieu d'après-midi deux chemins étaient achevés : l'un pour accéder à la tyrolienne et aux crêtes, l'autre pour l'accès au départ de voies sur la gauche de la dalle, les gros rochers tombés avaient été repoussés loin du pied des voies.

 

Je me suis éclaté dans une ambiance de travail et de convivialité, de plaisir de faire ensemble, d'être là et de se dire : « on l'a fait !». De Charleroi, de Namur, des Hauts de Fagnes, de la Campine, des grimpeurs, des alpis, des spéléos de toutes les provinces, 25 ou 26 personnes, toutes fatiguées et crottées au moment de se séparer.

 

Je n'ai pas vu passer la journée.

 

La dalle de Landelies est nettoyée, sécurisée, des broches ont été remplacées, mieux distribuées, les chemins d'accès aménagés pour faciliter l'approche des voies et autres équipements

.

Le Graal a déjà d'autres projets dans le secteur : un nouveau site de l'autre côté de celui que nous connaissons.

Vous les verrez peut-être aussi à Freyr, Beez, Dave ou Marche les Dames, là où il faut un petit rafraîchissement de falaise. Et si je peux, j'y serai

 

A oui, je voulais vous dire quelque chose du  bénévolat ; Et bien c'est fait.

 

Jean Noël Leduc

Encadrant escalade