WEEK-END DE L’ASCENSION DANS LE DOUBS

Le 07.06.2017, par BertrandG-673 - Sortie liée : « Perfectionnement à l'équipement dans le Doubs »


Participants : Benoît, David et Gaëlle du CAF Lille spéléo ; Géry, notre dévoué spéléo belge, prêt à tous les bons plans ! 

Mercredi 24 mai 2017, 9h45 : c’est le grand jour ! Départ pour Saraz, hameau situé sur les hauteurs de Nans sous Sainte Anne. 

Après une route tranquille sans bouchons, un arrêt à Dôle pour effectuer les courses alimentaires, nous arrivons à Saraz à 18h30. Nous trouvons facilement notre gîte et Marie-France, la propriétaire nous accueille chaleureusement. La vue depuis le gîte est superbe : pâtures et forêts vallonnées. Une cure de repos ! 

Géry nous rejoint une heure plus tard. 

Pendant que je prépare une tajine d’agneau avec Benoît, David et Géry prépare les kits du lendemain. 

 

Jeudi 25 mai 

Nous avions décidé de nous lever à 8h mais tout le monde est déjà en bas à 7h30. Le temps est superbe, les températures déjà estivales ! Nous décidons de prendre notre petit déjeuner sur la terrasse du gîte. 

Objectif du jour : la crête de Malvaux. Géry, qui a déjà été dans cette cavité et qui nous a fourni la topo, l’a localisée sur une carte. Nous nous mettons donc en route. Arrivés au lieu supposé du parking, problème : Géry ne reconnaît pas du tout l’endroit. Nous tournons un petit moment dans les environs à la recherche d’une ancienne carrière … rien ! Nous reprenons alors les coordonnées Lambert et les positionnons sur la carte IGN. Nous ne sommes pas du tout dans le bon secteur ! Enfin, nous atteignons le site de l’ancienne carrière. Tout va bien, Géry reconnaît les lieux. Mais, à peine garés, une voiture arrive … zut des spéléos … et rezut, ils vont au même endroit que nous alors qu’il s’agit d’une cavité très peu connue même des locaux !!! 

Nous discutons avec eux et décidons de descendre ensemble, en utilisant leur matériel de progression. Bien nous en a pris, vu l’état des cordes à la sortie : très sales ! Ca de moins à nettoyer ! 

Après une belle grimpette bien raide, nous arrivons devant l’entrée de la cavité. Géry part devant avec Eric, un des spéléos locaux, pour équiper. David, Benoît et moi-même suivons le reste du groupe. Après le boyau un peu resserré de départ, les premiers puits sont jolis et nous en profitons pour faire des photos et ainsi tester le nouvel appareil photo. Les chose se corsent après l’escalade. Nous arrivons dans un méandre assez étroit. Pas de quoi rester bloqué mais les kits ont tendance à se coincer ! Puis nouvelle succession de puits, peu large car nous sommes encore dans le méandre. Et les équipeurs ne trouvent pas la suite ! Nous décidons donc de faire demi-tour et rejoignons la surface après 4h passé sous terre. Bouffée de chaleur à la sortie ! Nous recherchons l’ombre pour nous changer ! Nos combinaisons sont déjà bien sales ! Puis nous allons voir l’entrée de la Combe de Malvaux, située non loin du parking. 

Crete de Malvaux

Retour au gîte. Nous dékitons nos kits non utilisés et réenkitons pour la sortie du lendemain. 

Alors que nous prenons l’apéro, nous avons l’agréable surprise de voir arriver Lionel, spéléo du coin et connaissance de Géry. Il vient nous expliquer l’accès pour la cavité que nous avons sélectionné pour le vendredi, cavité qu’ils ont découverte récemment et qu’ils viennent juste de déséquiper. Impossible donc de trouver un groupe dedans : quasi personne ne la connaît ! 

Géry nous a préparé sa spécialité pour le repas : le cochon chinois ! Très bon, il peut le refaire à un autre camp ! Et, en dessert, un kouign aman apporté par David ! 

 

Vendredi 26 mai 

Encore une fois, tout le monde est debout à 7h30. Petit déjeuner en terrasse, photos pour pérenniser ces moments … 

Puis en route pour le Cyclope 2. Grâce aux indications de Lionel, nous trouvons très facilement le parking et la cavité (la sente d’accès est d’ailleurs encore visible). Et nous sommes bien les seuls sur le site ! David commence l’équipement. Puis je prends la suite et Benoît termine avec le dernier puits. La cavité est très intéressante à équiper : il y a juste ce qu’il faut, où il faut ! Et il n’y a que du spit, aucune broche ! Il manque juste une petite déviation à un ressaut pour éviter un petit frottement. Lionel m’a indiqué par mail qu’il mettait un kit pour protéger la corde à cet emplacement. Géry s’occupe de déséquiper le fond ; puis je prends la relève. 

Le gîte

Retour au gîte vers 18h30. 

Nous vidons les kits et préparons la sortie du samedi. 

Puis David se met au fourneau : au menu, du poulet basquaise. A refaire sans modération !!! Nous terminons par une tarte choco-poires préparée par Benoît. 

 

Samedi 27 mai 

Encore une belle journée qui s’annonce … Encore un petit déjeuner pris sur la terrasse … Les matinées se suivent et se ressemblent ! 

Départ pour le gouffre de Vau, situé au-dessus de Nans sous Sainte Anne. Arrivés au parking, stupeur : un groupe de spéléos est en train de se préparer ! Il s’agit d’un groupe de stagiaires EFS de Montrond le Château ! Mais il n’y a jamais de groupe de stage dans cette cavité d’habitude ! Je retrouve d’ailleurs Claude, une vieille connaissance avec lequel j’ai fait le stage scientifique. 

Nous décidons d’équiper le P44 en double. David préfère que j’équipe. Avant de descendre, nous allons admirer le belvédère situé juste à côté. La vue sur la vallée du Lison est grandiose. Un randonneur croisé par hasard nous indique l’accès au gouffre mais aussi à la grotte de Vau situé un peu plus loin. 

Après une chute de poignée, des aides aux stagiaires qui n’arrivent pas à passer leur fractionnement, nous voilà tous (le groupe de stagiaires et nous) en bas du premier puits. Nous abandonnons l’idée d’équiper les ressauts car l’équipe du stage y va également … et nous voulons absolument remonter avant eux pour ne pas être gêné ! nous visitons donc la grande galerie qui est concrétionnée, prenons le temps de faire des photos. Géry déséquipe. Nous sortons du gouffre vers 13h30, mangeons dehors à l’ombre, à côté de la voiture ; puis nous repartons à la grotte de Vau pour compléter notre sortie. La grotte de Vau est constituée d’une galerie principale, plutôt jolie mais dégradée par des tags sur les parois. Une voûte mouillante siphonnante arrête notre progression : personne n’a envie de se mettre à l’eau ! 

Gouffre de Vaux

Retour à la voiture vers 16h20. 

Nous partons directement vers les sources du Lison pour nettoyer le matériel. Il y a du monde et certains touristes nous questionnent. Qu’il est agréable de laver dans ces conditions !!! 

Au gîte, nous mettons sécher cordes, mousquetons, combinaisons … sur l’étendard que nous prête gentiment Marie-France dans son jardin. 

Une grande partie du matériel sera ainsi presque sec lorsque nous le rentrerons 2/3h plus tard. 

Puis à 19h30, nous recevons Marie-France pour l’apéro … sur la terrasse bien sûr ! Avant un barbecue préparé par les garçons ! 

 

Dimanche 28 mai 

Rangement et nettoyage du gîte. 

Départ vers 9h45 après avoir dit au revoir à Marie-France. 

Un arrêt à la fromagerie de Nans sous Sainte Anne, pour acheter … du comté ! 

 

Un grand merci à : 

Géry pour son aide à la préparation et les topographies qu’il nous a fournies 

A Lionel pour sa venue et ses précieux renseignements sur la cavité du Cyclope 2 

A l’ensemble de l’équipe spéléo pour les préparations culinaires 

A Benoît qui a accepté de nous covoiturer dans sa voiture et de préparer les cordes neuves 

A Marie-France, notre propriétaire du gîte pour son accueil chaleureux et les moments partagés ensemble